Grenade - Rando'nade

3 septembre 2017

On attaque la rentrée vtt de septembre avec une belle Rando'nade.
Ça faisait bien quatre ou cinq ans au moins que j'étais pas revenu voir les copains de Grenade, et ça fait bien plaisir d'y remettre les roues en 2017.

Ravi de retrouver toute la bande des Pignons Voyageurs. Ah ben tiens ils ont pas changés d'ailleurs !
Bon pardi, y en a bien quelques uns qui ont mis un peu plus de sel que de poivre dans les cheveux, mais sinon leur traditionnelle fiesta autour du vtt, ça roule toujours bien.

► Strava - Grenade - Rando'nade

Depuis plus de vingt ans d’organisation, c'est bien rodé la Rando'nade..
On pédale, on s'amuse, on déguste du petit déj à l'apéro, et tout le monde profite d'une très belle matinée.

Le lieu de rendez-vous contre la salle des fêtes du village fait le plein de vtt de bonne heure.
On est pas seul c'est clair.
Près de 500 vtt et pas loin de 200 pédestres.
Et y en a pour tout le monde, avec 3 parcours vtt, un circuit Pitchou'nade, en plus des parcours pédestres.



Côté club, c'est un rendez-vous qui fait le buzz et attire du Maillon. Une petite quinzaine au moins.
Inscriptions au milieu de la foule, café, atmosphère joyeuse, temps impec, bonjour les copains d'ici ou d'ailleurs, etc.

8h et quelques minutes, c'est l'heure de la balade.
62 km à parcourir pour naviguer autour de la Vallée de la Save.
Le groupe se forme dans le village et c'est parti vers l'ouest en direction de Larra.
Une petite allure tranquille au début sur un ou deux km, et puis dès qu'on attrape les premiers chemins à peine montant un peu plus loin, il m'a semblé que ça avait accéléré pas mal d'un coup.

D'habitude je fais quelques photos en roulant. Bon là, j'ai pas trop eu le temps de lâcher le cintre, on va dire.
On s'est vite retrouvé à 6 ou 7 et c'est sauve qui peu !!
Pour une rando du dimanche matin, y a pas eu de tour de chauffe. Direct à fond dans les pulses.
Un début roulant sur des chemins de liaisons. Quelques petits passages un chouïa humides entre deux champs de maïs arrosés, plus quelques parties boisées du côté de Larra, et on arrive avec élan au village de Launac.
Tiens déjà un ravito. Ça fait 50 mn qu'on est parti. quasiment 20 bornes au compteur. Y en a un qui a dit que la moyenne était un peu basse non ??!!



Arrêt au stand obligatoire.
Le ravito est bien placé dans un petit parc au bord d'un lac. Superbe, bien garni, sympa.
Du pâté au nutella, en passant par les fruits, la charcutaille, et les traditionnels bonbons haribo et autres friandises en caoutchouc, il manque rien sur les tables.
Et n'oublions pas les boissons variées, et le vin rosé pour faire bonne mesure.
Vous avez de quoi passer un bon moment.

Allez feu ! Les jeunes et moins jeunes s'impatientent !
La reprise est tout aussi rapide. Les furieux devant se calment jamais.
On rejoint Galembrun pour plonger plein pot dans la descente derrière le patelin.
En bas km 25. Passé le bout de route on arrive dans les très bons sentiers des bois de Galembrun et du Burgaud.
Tout d'un coup ça devient extra d'enfiler les multiples singles. L'allure est aussi devenu plus raisonnable maintenant.
La forêt est bien sèche et souple. Les pluies deux jours avant ont bien collé la poussière, c'est impec.



Une belle dizaine de km excellents à faire. Quelques petites bosses à passer, des belles petites descentes ludiques dont une excellente sur une partie descendante en parallèle d'un sentier avec des mini sauts et de petits appuis en virage. Très bon !
Et les monotraces défilent encore un petit moment dans ces belles parties en sous bois.
Le Pignon étant joueur et taquin de nature, il a trouvé le moyen cette fois encore de nous faire descendre dans le ruisseau pour un petit bain imposé.
Bon sans rien dire et connaissant le passage, quelques resquilleurs dont je fais parti, ont shunté ce passage humide pour retrouver la trace bien sèche trente mètres plus loin.
On dira rien, ni vu ni connu !

La fin provisoire de l'amusement dans les bois, se situe ensuite du côté du Parc Zoologique, pour reprendre les parties roulantes sans trop de modération. La transmission du mouvement aujourd'hui, c'est la plaque la plupart du temps, et le pignon de 11 qui travaille.
On joue du dérailleur malgré tout, entre les lignes droites herbeuses, les chemins et les bords de culture, où on s’affûte les guibolles pour gravir quelques talus bien raides entre deux champs.

Pas de problème pour suivre le balisage matérialisé par les tags et les rubalises.
L'horizon est dégagé et au bout du chemin on aperçoit de loin le ravitaillement numéro deux. Km 40. Grosse animation !
Retour dans les années 60/70 avec les Yéyés. Les dames du ravito mettent l'ambiance en musique. Donc ça twiste, ça rock'n rolle, ça tortille des hanches, et ça mange surtout pour la plupart.
On patiente un peu, ça tombe bien pour reformer le groupe un peu éparpillé.



Le plein est fait on repart.
La suite du parcours nous amène entre Le Burgaud et Aucamville pour dérouler un itinéraire en mode fast & Furious surtout. On y trouve aussi sur cette partie un bon petit morceau boisé à traverser. Et un peu plus loin, un splendide single qui ondule un long moment sur le bord d'un petit ruisseau. Sensass celui là avec ces petits toboggans entre les arbres !

Les km défilent, le paysage passe, et vu le rythme pas trop tourné vers l'économie ou le mode cool, les ravitos reviennent rapidement je trouve. On tombe bien vite le suivant, mais restons calme c'est pas le bon. Il est réservé pour la Pitchou'nade.
Petite inquiétude 😊, ça fait pas une heure qu'on a quitté l'autre. Faudrait pas qu'on fasse une hypoglycémie !
Bon en fait tout va bien, on contourne un peu le bosquet et hop nous voilà à table pour la troisième fois. Km 55.
Encore un site idéal pour installer un ravito ! Juste au bord du ruisseau des Ribets, c'est impec.



Pour le final c'est sept km seulement.
Un petit sentier au début, quelques poursuites toniques sur les derniers chemins, et nous voilà dans la dernière ligne droite.
On recoupe le début du parcours en ville et c'est l'arrivée de la Rando'nade.

Ça a pas traîné on dirait si on reluque le compteur. 3h15 de temps total et 2h55 de roulage pour 62 km. Environ 750 m de dénivelé.
Rando'nade express !
En mode amusement c'est sûr. Mais c'est quand même du très rapide qui fait mal aux jambes à force. En gros c'est partir très vite, accélérer ensuite, et finir à fond. C'est bon pour l'entrainement y parait.
Bon en tous cas, ça nous a plu.

Le stand saucisse grillée est tout près. Le ravitaillement d'arrivée aussi. On est bien soigné à Grenade comme toujours.
Ça permet d'attendre tout le monde et de profiter d'une belle ambiance, et aussi de retrouver quelques anciens vététistes perdus de vue mais bien présent dans les souvenirs.

Pour finir la matinée, Stéphane nous avait invité à prendre l'apéro chez lui.
Curieusement, y avait beaucoup de volontaires ! 😊 Y avait aussi de la bière, des pizzas, pleins de bricoles à grignoter, et encore plus de bonne humeur.
Merci pour cet épisode complémentaire qui va devenir récurrent certainement dans le futur.




Voilà une excellente matinée comme on les aime.
Bravo et grand merci au club de Grenade pour cette belle Rando'nade de plus. Ils savent réunir les bons ingrédients pour alimenter le plaisir autour du vtt.
Je l'ai déjà dit certainement, mais y sont bons ces Pignons !

2018 ils seront encore là pour notre plus grand plaisir.
Salut et vive la rando dominicale de proximité.



La plaque a belle allure 





Aire de départ avant la foule




Vtt ou Gravel, ça passe bien à Grenade




Team La Salvetat - Deux Christophe - Un Patrick 




Du monde au départ




Et du Maillon en pagaille
Au premier plan, tête tournée, Patrick (Furious) qui donne les consignes de roulage au groupe 😊




Ravito 2 ça va swinguer !



Ambiance disco




Table bien garnie




Ravito 3




Vincent - Jérôme - Jeff




Daniel - Christophe
JeanMi (Il n'a plus de watts, mais toujours de bonnes jambes)





Apéro chez Stéphane - Y fait soif




Bien entouré par Didier et Jean Pierre
Il nous manquait Charly pour compléter la photo et le vécu de longues années autour du vtt

Causerie :

  1. Je vois que tu t'es entraîné en fractionné, idéal avant une Saint Michéloise !!!
    A dimanche
    Patrick

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui on a fait un peu d'intensité à Grenade :-)
      Pour dimanche le temps se gâte vendredi et samedi. C'est bien dommage !
      A voir ce que ça donne.

      Supprimer
  2. Charly y était ... peut-être je n'ai vu personne juste quelques maillots rose au loin à mon retour ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suppose Jérôme. Didier Cailhol m'en a parlé à l'arrivée. Mais je l'ai pas vu non plus.

      Supprimer