Ronde de la Canarde

7 mai 2017

Le vagabondage printanier du jour nous emmène faire une visite dans un petit coin des merveilles de l'Aude. 
Un département qui en a en abondance d'ailleurs des merveilles, et des petits coins extras pour vadrouiller en vtt.

La Ronde la Canarde, une cyclotouriste à l'origine, à laquelle est venu s'ajouter depuis quelques années une rando vtt.
C'est ma première, et ce sera pas le der c'est clair 😊.


Village de Pennautier de bon matin, il y déjà du monde sur place.

Le point de regroupement se fait au Foyer de la Canarde. Un lieu d'accueil fort sympathique et très agréable.
Cette organisation est mise en place au profil des associations AFDAIM & ADAPEI 11.
La club vtt de Cazilhac est aussi aux manettes de cette manifestation.




 Strava - Ronde de la Canarde

JPR31 - La Ronde la Canarde

Le temps du jour est au grand beau. Soleil et vent d'ouest, ce sera parfait.
Un petit tour par les inscriptions pour l'un des 4 parcours vtt au choix, de 25 à 60 km. Plus deux parcours cinq et dix km accompagnés.
Vous pouvez déjeuner sur place.
On patiente un peu au dehors dans la grande cour, le temps que tout le monde soit plus ou moins prêt. C'est profitable pour saluer toutes les connaissances habituelles.

Vers 8h00 à peine on se met en mouvement plus ou moins ordonné. Un groupe multicolore composé de Michel, Jean Luc, Jacques, Patrick, Isabelle, Corinne, Didier, Nicolas et Jérôme.
Qu'est qu'on fait au fait ?
A l'unanimité ce sera le 60 km. 1300 m de dénivelé, c'est raisonnable.
Les circuits sont fléchés, mais une boucle d'une bonne vingtaine de km se fera au gps sur la partie la plus à l'est du grand parcours.
Tiens salut Charly et les Stone Rider qui débarquent sur le parking, alors qu'on file déjà vers les sentiers. Pas revu ensuite toute la bande.



L'échappée en campagne démarre et s'oriente vers Ventenac-Cabardès. 
Des petits chemins sur le début et bien vite on enfile les sentiers ludiques tout en ondulations. 
Ce début de parcours est à l'image de ce que sera la rando, à savoir des singles toujours très joueurs qui tortillent dans tous les sens à travers les sous bois, les garrigues, les petits maquis en fleurs. 

Pas vraiment de difficulté à passer, des petits talus, des raidillons, des minis descentes fameuses, quelques passages un peu techniques qui bonifient la trace, il n'y a que du bon à parcourir.
La balade se fait toute en douceur, même si parfois quelques accélérations de certains dont j'ai oublié le prénom, donnent dans le rythme un peu endiablé. 
Les senteurs du printemps embaument la trace, c'est très bon tout ça.
Le terrain quant à lui est parfait. Très souple du fait des orages de la veille qui ont chassé la poussière. Et le vent a déjà bien séché les traces. Du coup le grip est très bon partout.

On tourne et retourne dans de la monotrace hyper généreuse, qui ouvrent des sourires extra larges en permanence. 
Hop attation km 12, y a une manif. 
Ah ben non tiens, c'est en fait un petit attroupement copieux qui se presse autour d'une table gourmande, bien planquée dans une petite clairière.
Ni une ni deux, on stoppe d'urgence.
Les ravitos à la Canarde, ça vaut le détour !!
Une table sucrée, et surtout une grande table salée. 
Les grands plats de charcuterie vous tapent dans l’œil immédiatement ou alors j'y comprends plus rien. Pour compléter l'ensemble, bien entendu, il y a du fromage et du vin rouge et rosé.
Neuf heures du matin une table comme celle là, c'est superbe et très attirant.
Levé depuis 5 h du mat, le petit dèj est déjà passé depuis longtemps, on passe un petit moment très agréable en attendant les copains.
Bravo les ravitos ! 



Reprise peu après.
Le balisage est impec avec de la rubalise et des panneaux indicateurs aux bifurcations de parcours.
La fête aux singles continue de plus belle.
Le relief devient un petit peu plus prononcé plus on avance. 
Des traces ont été ouvertes par endroits, de même que l'entretien de certains sentiers est très net. Les épineux sont bien taillés de sorte qu'on ne raye pas la carrosserie sur les jambes ou les bras.

Vers le km 20, un très bon sentier en surplomb sur une crête avant de dévaler une petite descente bienfaisante sur le Ruisseau de la Valette.
Un peu plus loin sur un petit sentier dans le bois, sans équivoque je devine vite les deux promeneurs catalans qui évoluent juste devant nous.
Un tandem, des couleurs rouges orangées qui flashent, un monsieur une dame, il n'y a pas deux équipages comme ça dans toute la France, ça ne peut être que Oscar et Patricia. 
On est ravis de les retrouver là !
Et comme le monde est petit, les surprises s’enchaînent un peu après. Voilà Bruno, notre photographe officiel du Raid Cahors La Rozière. 
On fait du coup un peu de chemin ensemble.

Km 25 nous voilà aux portes du joli village d'Aragon. Beaucoup de traces vtt partent d'ici.
On traverse pas le bourg, mais on le contourne par la route basse.
Depuis quelques km on n'est plus sur les parcours balisés. La navigation se fait au gps sur une trace qui va continuer de distiller les plaisirs un peu dans tous les sens.



Le long du Ruisseau du Trapel on chemine un peu avant d'entamer une première bosse avec un passage corsé vers le Plateau d'Aragon.
Une piste chemin nous emmène rapidement chercher une belle descente rocailleuse. 
On passe un petit ruisseau pour atteindre un mini portage au pied de la première capitelle.
Le sentier continue son ascension sur un gros km pour regagner la plaine.

Au delà de la route traversée, un chemin nous envoie sur le ravito n°2. 
Bis repetita ! Vas y qu'on taille dans la charcutaille. Y sont bons à la Canarde, y a pas à dire !

Un petit coup de rouge et ça repart.
Rhooo tiens du sentier encore. On sillonne la longue Garrigue du Roi. Cinq ou six km de très bon, sur un profil plutôt descendant. avec un amusement continu sur ces sentes. 
Sur le bas le long du Rieu Sec on pousse jusqu'à Raissac qui est à l'extrémité du circuit.
On entame le retour en enchaînant la tournée des capitelles. Les sentiers galopent le long des cabanes de pierres, c'est excellent ces passages durant de longs km.

Il n'y a pas vraiment de grosses difficultés à grimper, mais une répétition de petits raidars, de relances, de grimpettes casse pattes, avec autant de belles petites descentes pour reprendre une belle allure.
Le vent de face représente à lui seul quasiment, les seules difficultés aujourd'hui. 
Il souffle fort sur certaines zones découvertes, et même sur les parties plates on n'est pas à l'économie d'effort pour avancer.



Passage du côté de Cazaban et plus loin les sentiers nous ramènent vers les belles demeures du lieu dit Montipèze.
Quelques km plus loin, faim prêt pour le ravito 3. Km 50.
Qu'est qu'on a de bon bon ? Qu'est qui change ? Ben rien en fait ! RAS, c'est un copié collé des deux autres. On déguste avec toujours autant de plaisir.
On profite aussi sur ce point du parcours d'une nouvelle vue sur le village d'Aragon.

Dernière ligne droite vers la douzaine de derniers km. 
Changement de direction, vent dans le dos, ça file en mode course maintenant. Les jeunes sont intenables devant. 
Sur les quelques lignes droites de chemins ça dépote fort.
Mais il nous reste encore pas mal de sentiers joueurs à explorer, et notamment juste avant Villegailhenc où on se régale encore à tournicoter sans arrêt.

Après le village et la petite route le long du cimetière, voilà une autre petite bosse qui réveille les muscles. C'est pas long, mais faut y mettre du peps.
Dès que c'est passé, c'est reparti pour la tournée des sentiers qui gravitent proche du village de Villemoustoussou.
Après quatre ou cinq derniers km, on rejoint l'arrivée un peu avant 13h00.
63 km au total - 5h00 de temps total et une grosse demi heure de pause - 1400 m de dénivelé.



Le parc ombragé attenant au Foyer de la Canarde est l'endroit idéal pour un ultime ravitaillement final. 
On peut se restaurer autour d'un apéro, des grillades, du taboulé, quelques desserts et des boissons diverses. Vin café, c'est très complet et parfait tout ça.
Il nous manque juste une petite mousse rafraîchissante 😊.
Heureusement que Mitche veille au grain pour les céréales, et sort la musette avec ses provisions personnelles. Merci et santé à tous.

Voilà donc une superbe journée de vtt, avec des km de sentiers à la Ronde de la Canarde.
Les parcours sont parfaits pour s'amuser, pas difficiles, très ludiques, bien chargés en émotions joyeuses, et avec pleins de petites merveilles à découvrir. 
D'ailleurs ça ne suffit pas d'une fois pour tout saisir de ces détails qui fourmillent, donc on sera enchanté d'y revenir dans le futur.

Un grand merci pour cette organisation. Bravo à Philippe (Pg11) qui organise cette randonnée bénéfique à tous. 
Toute une équipe et un club s'affaire pour proposer une belle balade audoise, simple et conviviale. 
Ça respire le bien être et le partage autour du vtt. 
Bravo encore et merci.
Salut les potes, à la revoyure.















Aux inscriptions





Jacques - Jérôme - Jean Luc - Patrick




La grille de départ ?!!




Didier - Corinne et Michel




Flamant rose ? Panthère rose ? Faites votre choix 😊
Isabelle - Nicolas et le troupeau de vététistes derrière




Ça plaisante pas les ravitaillements




Oscar et Patricia en tandem, éloignés de la plaine catalane




Première capitelle




Ravito 2




Tournée des capitelles




Deux jumelles




Ravitaillement 3




Superbe décor





Aragon depuis la Croix de la Lauze




Patrick à droite - Jérôme derrière - à gauche  ??




Sophie et Jérôme




Le final dans le petit parc




La tournée des potes - Il en manque plein

Causerie :

  1. Super ! Extra !
    Merci Yves, d'être venus en groupe et de nous permettre de revivre le déroulé de cette matinée.
    Je transmets le lien aux intéressés et à tous ceux qui ont oeuvré avec moi pour faire en sorte que cette journée soit possible. Je pense à tous les copains de Cazilhac, de Trèbes et de Trausse qui étaient là hier.
    Au plaisir se revoir sur La Canarde l'an prochain et ailleurs sans doute bien avant....
    Philippe (PG11)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi et à tous surtout Philippe. C'est une belle balade qui mérite d'être connu et qu'il faut faire connaitre au plus grand nombre.
      Un vrai bonheur à parcourir ces sentiers.
      A bientôt.

      Supprimer
  2. Magnifique !!! , des ravitos xxl. (vue la vidéo de JPR).
    il va bien falloir sortir du Lot et du Tarn et Garonne. félicitation à l organisation.

    A++.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui Freddy. Le Lot c'est top et sensass, mais l'Aude a des équivalents de même nature.
      Bon c'est vrai que à Toulouse, quel que soit le côté vers lequel on parte, on est vernis question vtt :-)

      Supprimer