Balade Printanière à Montricoux

28 mai 2017

Le printemps est chaud ces jours ci, très chaud. 
Pour trouver un peu de fraîcheur, on se fait une petite heure de route pour aller traquer le sentier sur les bords de l'Aveyron.

Village de Montricoux on se retrouve une douzaine pour un parcours vtt de 50 km.
Le petit parc devant le Château Musée tombe bien pour poser les bases du jour.


Autour des voitures on peut compter sur Guy, Isabelle, Philippe, Jérôme, Christophe, 2 Jean Luc, Freddy, Michel, JeanMi, Jean Stéphane et moi.
Un bon collectif encore aujourd’hui !



              ► Strava - Printanière à Montricoux


8h30 à la bonne heure, toute la troupe s'agite.
On commence par une petite remontée charmante des ruelles du village, en déroulant les sens interdits. Quelques villageois en voiture apprécient pas trop ce défilé de vélos à contre sens. Bon on gène pourtant pas la bonne circulation.



Quelques chemins mènent au hameau de Saint Geniès, ensuite c'est du sentier dans la verdure.
Une petite grimpette sévère et pierreuse après le Ruisseau d'Embarre, quelques traces boisées et la descente rapide vers le Cabéou.
La suite c'est la belle monotrace qui remonte tout doucement le petit ruisseau quasi sec. Malgré une température chaude, c'est un régal de fraîcheur pour rouler dans ces tunnels de végétation.
Le sentier est parfaitement souple, ce passage est toujours excellent !

A partir du petit lavoir, il faut réactiver le mode grimpette. C'est du rude globalement. Technique et physique sur le première partie, avec toujours un passage rebelle sur une série de marches rocheuses, qui nous fait des misères.

En file indienne on déroule un bout de chemin avant la belle descente de Roudolle. Très bien ces passages ventilés, et on profite des points de vue sur la Château de Bruniquel.
RAS dans la descente, ça passe tout seul avec un peu de remue ménage gentil.

Les singles passent, la trace remonte sur le plateau. On est toujours sur des parties ombragées, et en plus un petit vent vient apporter une ventilation permanente.



Après le GR46, on enquille la courte mais grosse descente sur L'Ermitage. Celle là elle secoue fort au tout début. Bien esquintée sur certains passages.
La deuxième partie après la route est bien plus ludique.

Km 20 on monte à Penne.
Petite pause forcée pour laisser passer une course cycliste. Il s'agissait bien de la cyclo sportive Albigeoise.
Pour éviter de gêner les coureurs, on passe par l'intérieur du bourg. 
Splendide village médiéval !
Lorsqu'on fait des randos organisées dans le coin, on passe pas ou peu dans ces villages, et c'est bien dommage, car c'est superbe dans ces petites rues de caractère, typiques, très colorées et très fleuries en plus en cette saison.

Hors du patelin, la monotrace fait le plein d'herbes folles, et remonte le long du ruisseau de Cap de Riou. Mine de rien le final ça grimpe fort. On se jette doucement sur la route pour regagner tranquillement le plateau sur le Causse de Magrou.

Quelques bonnes sentes à l'ombre des chênes, poursuivent la trace jusqu'à Saint Paul de Mamiac.
Onze heures du mat, c'est l'heure de l'apéro normalement. Pour nous ce sera la pause casse croûte. On est à mi parcours.



Suite de la balade.
Un peu au dessus du village, chemins, pistes et quelques sentiers pour passer par Saint Mamet, Périlhac et rejoindre les Abriols.
Les pistes montantes sur le gravier et à découvert sont plutôt rudes à rouler. Mais il y a visiblement de moins en moins d'options sentiers sur les causses dans la région de Bruniquel. Pleins de bois sont clôturés maintenant et donc quasiment interdit d'accès.

Aux Abriols, on navigue un peu sur la plaine pour aller chercher une descente très rapide. Plutôt longue et peu sinueuse, bien remuante sur de la pierraille mobile, quelques virages à l’équerre, et hop un tout droit dans le buisson, mais sinon impec on s'amuse. 

Dans la combe, on passe au hameau de Brian de Vère pour traverser peu après le ruisseau. Au choix on a un petit pont, ou bien le passage à gué avec quelques cm de flotte.
Toujours dans les singles à l'ombre tant qu'on reste sur le bas. La trace s'élève mollo d'abord et, arrivé à moitié, alors qu'on pense que c'est plié, argh ! Un talus pète sec à droite. C'est raide le bazar sur 50 m, et il faut sortir les watts pour passer sur la selle.
C'est pas finit la grimpette, encore un bon bout de sentier dans le cagnard pour rejoindre le bosquet. 



Single dans le sous bois jusqu'au réservoir d'eau. Après un bout de route, on zigzague autour de Brian du Causse. Sur du sentier ou des friches déboisées, le terrain très sec permet toujours d’apprécier ces passages, qu'il faut oublier lorsque c'est gras et ultra collant.

Descente sur le village de Bruniquel. Rapide et technique comme il faut, elle est extra celle là pour terminer. 
Rassemblement dans le village, avant de remonter dans les petites rues fleuries et bien agréables. 

En haut passé les dernières maisons, il n'y a plus qu'à se laisser glisser vers l'arrivée. Il nous reste encore quelques superbes sentiers fraîcheur, qui filent dans des tunnels de végétation. Un régal !

14 h à l'horloge quand on en termine.
55 km avec 1600 m de D+. 5h30 pour faire le tour.



Dans le parc, le ravitaillement final est parfait. 
Abondance de produits en tout genre pour changer. Côté boissons c'est open bar, et comme en plus Michel est venu avec sa cave, autant dire qu'on est loin d'être à sec d'un bout à l'autre de la table.
Toujours avec modération pour ceux qui conduisent 😊
Du bon temps indispensable pour compléter encore une fois cette belle sortie.
Merci à Guy pour ce plan vtt, qui réunit encore les bons ingrédients pour passer une super journée.

Bravo à tous.
Quand est ce qu'on recommence ?










Montricoux au départ



Début de la balade





Château de Bruniquel




En pause




Course cycliste à Penne




Les ruelles du village




Bonne humeur !




Pause déjeuner




Philippe




Jean Luc




Christophe




Jérôme




Freddy




JeanMi




Michel




Jean Luc




Jean Stéphane




Guy




Isabelle




" J'ai dompté la bête "




La photo du jour




Belle saison fleurie




Dans le village de Bruniquel




Isabelle - Seule au début, a finit avec une copine 😊




Les tunnels végétaux - Extra !




Le caviste assure




Ravito final géant





Y a même le café ! Organisation au top !




Village fleuri


Causerie :

Taper la causette :-)