Barousse Bales Replay

13 août 2017

Finit les vacances, on remet en route pour une sortie montagneuse.

La Barousse Bales était humide, très humide le Jour J.
Pendant que les copains faisait la course dans les Pyrénées sous les nuages, le froid, la flotte, je suis passé pile au dessus en rentrant du Portugal. Grand soleil à huit ou dix mille mètres !

Une semaine plus tard, il fait beau du côté de Luchon. 
Allez hop c'est parti pour la refaire avec le soleil. Une sortie vite calée.


► Strava - Barousse Bales Replay

3 compagnons de voyage m'accompagne. Patrick, J Luc et Jérôme.
On se pose à Lourde dans le petit Col des Ares.
Le petit déjeuner bien sympa est vite avalé.
La météo prévoit un super temps pas trop chaud, idéal pour passer les montagnes.

120 km prévu avec 3500 m de positif. Ben pour une reprise, c'est pas cool les gars !!!
Avec toutefois la possibilité de zapper la dernière bosse pour un retour bien plus facile, et ne faire que 110 bornes. 
Eh ben voilà ! Fallait le dire d'abord ça !

Vers 8h30 ça roule. On descend sur la nationale, on passe vite fait la Garonne pour changer de département et être dans les Hautes Pyrénées.
Cap vers le Port de Bales.
Village de Siradan jusqu'à Mauléon Barousse, c'est du velours. Petit profil montant gentil.
La route s'étire le long des ruisseaux, c'est tout bon côté décor.

Après Mauléon, on attaque le col. 19 km - 1200 m de positif. 
Ça penche un peu plus sur les premiers sept km, mais rien trop méchant encore.
Passé le village vacances de Saint Nérée, et la rivière l'Ourse, ça va piquer pas mal velu sur les douze derniers km, avec des pourcentages de pente difficiles.



Le vélo après les congés c'est toujours plus dur 😊. Faut éliminer les excès bénéfiques, accumulés durant les vacances, et avec un léger surpoids dès que ça monte on n'est plus du tout à la forme habituelle.
Bon enfin, ça se monte malgré tout et vu que ce col est splendide, ça compense. Et puis on est en balade donc profitons.

Le groupe s'est coupé en deux. Je tente de rester avec J Luc, alors que Momoye et Jérôme discute un peu plus en arrière.
On passe quelques cyclistes en montant qui semblent fatiguer plus que nous. C'est rassurant !

Passage au col vers 10h30. 
Il y a toujours du monde par ici. Cyclistes, traileurs, randonneurs, vététistes, touristes etc.
On fait une courte pause avant de descendre.
Rapide au début, la pente se calme après Bourg D'Oueil pour passer quelques villages paisibles.
Une très belle descente, qui finit avec des pentes fortement inclinées sur les trois derniers km, avant de recouper la route Luchon - Arreau.

Lieu dit La Colonne, on braque à droite et c'est parti pour la montée du Col de Peyresourde.
La pente est du genre coriace d'entrée, et le changement de rythme reste délicat à gérer. En balade, ça va on a le temps. En course ça doit faire bien mal aux jambes.
Village de Saint Aventin, c'est plus cool et ce jusqu'à Garin. Les six derniers km sont les plus durs, mais ça reste pas très violent et plus simple que celui d'avant.
Beaucoup de cyclistes qui montent, et aussi pas mal de bagnoles.



Col de Peyresourde, on bascule rapidement dans la descente.
3 km très rapides sur une super route avec de grandes courbes.
A gauche ensuite vers la station de Peyresourde.
Attention ça fait mal aux cuisses sur trois bons km pour arriver au village. 
De toutes parts en montant le paysage est sensass, et plus encore au dessus du bourg.

La route continue de grimper un peu encore avant de rebasculer sur le Col de Peyresourde.
Une petite boucle superbe à faire sans hésiter. Ça apporte vraiment un panorama géant à la balade.

Descente du col tranquille.
Pour boucler le parcours, au départ on avait prévu de remonter le Bales, mais arrivé au pied tout le monde en a assez et on rentre directement en passant par Luchon, et la longue liaison dans la vallée le long du ruisseau de la Pique.
30 km sur un profil toujours descendant, ça permet de rentrer tranquillou malgré l'éternel vent de face inévitable dans les vallées montagneuses.



Après le Pont de Guran, on fait une petite variante sympa pour une mini grimpette vers La Forge, et une descente sur le Moulin de Mouna.
Cierp-Gaud, la Garonne, Chaum, on est revenu dans le 31.

Après Fronsac, deux petits km récup dans le Col des Ares et c'est finit.
100 km et 2600 m de D+. 
Cinq heures de vélo, de belles bosses, des top paysages. Que du bon donc ! Une belle sortie route ! 

Merci aux parents de Patrick de nous accueillir chez eux. Le ravitaillement final est toujours incontournable à la fin d'une aventure vélo. Et celui là était particulièrement agréable.
On a refait le plein de chaque niveau. On serait presque prêt à repartir 😊.

L'été se poursuit et on s'y régale sur la route ou en vtt.
Pour le vtt, vivement demain !

A++ et merci à tous




Petit déjeuner au top !





Doug prêt à partir en chasse




Mauléon Barousse, ça va grimper. Enfin... ! 😊




Port de Bales




Depuis le col côté Luchon




Peyresourde




J Luc - Patrick




Tout est prêt pour la phase finale




Bière d'abbaye - Ça pédale, mais qu'est ce que ça picole aussi !!



Causerie :

Taper la causette :-)